Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2006

L'Académie 2006 : un merveilleux souvenir pour chacun

Nota : Pour écouter les enregistrements du concert donné à Boigneville le 15/07/06, cliquez dans la note sur la gauche "Concert de BOIGNEVILLE le 15 juillet" . 
           Pour faire insérer des documents ou photos ou toute information sur le site: voire la rubrique "A propos".

EN L’EGLISE SAINT MARTIN D’ETAMPES
UN CONCERT EXCEPTIONNEL
donné par le chœur de la XVIIe Académie de Musique Sacrée de la Renaissance
      
Pour la 17è année,Jean Belliard a dirigé le 14 juillet à Saint-Martin d'Etampes le premier concert de l'Académie de Musique Sacrée de la Renaissance travaillée "en résidence" pendant quatre jours à Boigneville.
Cette musique, souvent si méconnue, continue de revivre grâce à lui, mais aussi à 92 choristes de nombreuses nationalités, et à des exécutants d'instruments anciens (orgue, sacqueboutes, cornet à bouquin). Grâce aussi à des lieux religieux remarquables (Etampes, Boigneville, Cathédrale de Troyes cette année). Ce programme, que beaucoup découvrent complètement, c’est, en musique pourtant le contemporain du style architectural de Florence, des Châteaux de la Loire de beaucoup de bâtiments civils d'Etampes aussi. Autant dire une esthétique musicale qui vaut celle des autres arts, si remarquable et bien connue, de cette époque.
Les compositeurs français (Dufay, Josquin des Prés) mais aussi espagnols (Victoria) et anglais (Tallis et Byrd) ont illustré lors de ce concert un répertoire européen dans une interprétation bouleversante de musicalité et de spiritualité. Car les débuts de la polyphonie, présente ici partout, nous demeure très profondément actuelle par l'émotion envahissante que crée la  beauté simple des textes sacrés alliant l'extrême complexité d'une écriture musicale pourtant globalement et richement lisible. Les grands motets à plusieurs voix (parfois jusqu'à douze) s’envolent dans la voûte parfaite de Saint-Martin comme habités par ce monument fait pour eux. Mais c'est aussi vers le coeur de chacun que s'adresse celui qui sait jouer de sa propre écoute. Beaucoup se sont déclarés ce soir en avoir ainsi été touchés. Ces moments sont donc de ceux qui comptent dans une ville qui sait faire vivre ses superbes "Vieilles Pierres" grâce à ceux qui, édiles, artistes et habitants y contribuent ensemble.
Vous pourrez réentendre ce Chœur exceptionnel à l’occasion des Journées du Patrimoine, en l’Eglise de Gometz-le-Châtel, dimanche 17 septembre à 17 heures. Entrée libre.

Sylvain CARNOT

 

Les commentaires sont fermés.